L’art d’être absent et de laisser la place aux enfants …

 » Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui ».

Gide.

Vous trouverez sur ce blog la vie des élèves de la classe de CE1.CE2 de l’école Notre-Dame du Tromeur.

Il se veut, sans prétention, être un partage d’expériences, de ‘petits bonheurs’ de classe et l’aboutissement du travail d’un grand nombre de neurones !

Alors, nous vous souhaitons une bonne visite et beaucoup de plaisir en surfant sur notre BLOG.



IT’S SO BRITISH …

Comment travailler tout en développant des compétences transversales ? Il s’agit de travailler ‘autrement’; par l’organisation d’un ‘School Day’ par exemple.

Durant une semaine, nous avons eu dans notre école trois étudiants britanniques : deux gallois (Lewis et Heledd) et une cornouaillaise (Isabel). IT WAS GREAT ! Une façon de voir le partage des cultures de façon plutôt cool. Nous avons donc vécu une journée SO BRITISH avec uniformes PLEASE.

Programme de la journée.

Assembly time.

Exposés des étudaints (dans les deux langues). Réponses aux questions des enfants.

Jeux anglais sur la cour.

Goûter anglais (les recettes avaient été faites la veille) : Fruity slices et scones (avec confiture). DELICIOUS ISN’T IT ?

Le roi Lion (K7 en anglais).

En plus, nous sommes jumelés avec l’école de Duloe (pas très lion de Plymouth). Nous avons écrit une lettre à nos correspondants et envoyé une K7 vidéo sur laquelle nous nous présentions IN A PERFECT ENGLISH. Nous avons tiré au sort avec Isabel : Simon a écrit l’enveloppe et c’est Vanille et Noham qui ont été la poster.

Nous attendons les réponses qui selon la directrice, ne devrait pas tarder à arriver.



9 ème printemps des poètes.

 » Lui, il sera député », s’amuse un spectateur après la déclamation d’un jeune poète; « ça met de l’ambiance ! » commente un autre passant séduit par le spectacle.

Une façon de travailler l’oralité et de faire aimer la poésie ? C’était le moment de profiter du 9 ème printemps des poètes pour faire un joli melting-pot …

Nous vous invitons à découvrir l’avis du journaliste qui est venu nous écouter au marché sur une estrade spécialement installée à notre intention.

Extrait de l’article.

« Ils ont bravé le froid et le bruit d’un marteau-piqueur pour déclamer leurs textes. 45 élèves de GS/CP/CE1/CE2 ont offert une lecture publique et sans micro, hier matin au marché (…). Les plus grands ont planché sur les fables de la Fontaine.

Sur l’estrade installée spécialement, beaucoup d’enfants ont montré une aisance scénique, saluant le public et parlant d’une voix assurée.

Les enfants lisent des poèmes et les partagent » … Même avec les policiers qui sont de ronde sur le marché ce jour là.

Cette intervention sera suivie de l’envoi du CD à l’association ‘Don de voix’ qui s’occupe d’une bibliothèque sonore pour les non-voyants.



Surprises, surprises …

Quand vous les ouvrirez, il y aura :

- Le prince de Motordu qui aura plein de petits glaçons et de petites billes.

- La grenouille qui dira qu’elle est nouille parce qu’elle veut se faire aussi grosse que le boeuf.

- Marie-Laure qui gagnera de l’or dans les Côtes d’Armor.

- Le rat des villes et le rat des champs qui danseront dans un château hanté parce que le chat sera parti.

- Le boeuf qui dira qu’il fait un froid de canard : Quel temps de chien !

- Le prince de Motordu qui conduira son troupeau de boutons.

- Le roseau qui sera rusé comme un renard.

- Le lion qui sera têtu comme une mule.

- Unal qui jouera à la balle avec son cheval cannibale.

Qui sont-elles ? A vous de le découvrir !

Et oui, ce sont les lucarnes de Landerneau ! Nous avons participé au salon du patrimoine à l’espace Saint-Ernel : Il s’agissait de la foire aux vieux papiers. Il fallait travailler à partir des lucarnes de la ville.

Nous avons donc découpé des lucarnes dans du papier gondolé blanc. Sur la feuille du dessous, nous avons découpé des photos de Landerneau en les décomposant sous forme de trois cercles : un petit, un moyen, un grand.

Il s’agissait ensuite de recomposer les photos soit en recollant les cercles de manière aléatoire, soit en les faisant tourner sur eux-mêmes (les cercles ne se correspondaient alors plus). Ensuite, nous n’avions plus qu’à coller les lucarnes pour saisir la partie de la photo que nous préférions.

Ce projet va préparer la venue du centre de la photographie de Brest avec lequel nous allons travailler un projet photographie et patrimoine grâce à l’aide des archives de la ville. Nous allons donc mêler histoire, géographie, littérature, production d’écrit et arts plastiques dans un projet débouchant sur une petite exposition : Lieu encore à définir ! Suite au prochain numéro …



Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr. Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.
Des questions ? Visitez les forums d’aide !



ACTION LASALLIENNE POUR L'E... |
UD 84/26 |
Isengrin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VivrOporT - Association de ...
| La CFDT LIDL avec les salariés
| Session Régionale Champagne...